TYPE I- CHANTIER DE MOBILISATION ET DE SENSIBILISATION SUR LES IST/ VIH/SIDA

Les expériences des années précédentes en matière de mobilisation communautaire contre les IST/VIH/SIDA ont des effets positifs auprès des communautés. Vu l’ampleur et la sous informations et le déni de la maladie en milieu rural, ce projet doit être poursuivi dans d’autres villages non encore ciblés.

L’objectif primordial de ce projet est de mener une campagne de mobilisation/ sensibilisation avec et pour les jeunes des collectivités rurales sous informés mais très souvent exposés et victimes du ravage de la pandémie.

Le travail :

Les volontaires à la suite de leur formation en IST/VIH/SIDA, formeront à leur tour les jeunes du village comme pairs éducateurs qui les aideront dans leur sensibilisation et ceci même après le départ des volontaires.

Ils feront des sensibilisations de proximité (portes à portes) : ils passeront de maisons en maisons en petits groupes pour discuter et expliquer à la population,

La sensibilisation de masse :

la sensibilisation se fera en un lieu public avec toute la population, c’est l’occasion de faire la synthèse de la proximité. Selon la grandeur des communautés, la sensibilisation peut se faire dans plusieurs villages proches.

Les moyens de mobilisation de sensibilisation sont :

les causeries débat, les jeux , le théâtre, distribution des préservatifs ; des dépliants d’information et affiches ; les volontaires et les jeunes du village se produiront à la fin du chantier en pièce de théâtre. Les volontaires peuvent se munir si possible des préservatifs féminin et masculin des affiches et posters bref tout pour une campagne. Le travail sera toujours de 5 heures par jour.

PID-2 : AVETONOU DU 19/06/2017 AU 08/07/2017

DESCRIPTIF DU PROJET

AVETONOU est un village situé dans la préfecture d’Agou qui est une région remarquable de part sa particularité géographique : région montagneuse. Elle abrite le plus haut sommet du Togo 986m d’altitude. La population est essentiellement paysanne et offre une hospitalité particulière. Elle aussi remarquable de part sa diversité culturelle et la variété des fruits tropicaux qu’on y trouve. Elle compte environ 3000 habitants.

Contexte et justification du projet

Les mois de juillet, août et septembre correspondent à la période des grandes vacances où les jeunes adoptent des comportements sexuels à risque, des rapports sexuels occasionnels souvent non protégés. Car c’est des moments de grandes intimités, de grandes retrouvailles, de relations et correspondances.

Fort de ce constat, il est nécessaire voire urgent que des mesures adéquates soient initiées pour éviter aux jeunes les grossesses non désirées, des avortements provoqués, la déscolarisation, la drogue, la toxicomanie, des infections IST/VIH/SIDA, et d’autres fléaux sociaux. C’est dans cette optique que PIDES-TOGO organise chaque vacances et ceci depuis 2003 des mobilisations sociales et communautaires d’animation globale sur les IST/VIH/SIDA pour tenter de répondre aux besoins d’information, de formations et d’éducation pour un changement de comportement positif et de prise de conscience des jeunes.

Les expériences des années précédentes en matière de mobilisation communautaire contre les IST/VIH/SIDA ont des effets positifs auprès des communautés. Vu l’ampleur et la sous informations et le déni de la maladie en milieu rural, ce projet doit être poursuivi dans d’autres villages non encore ciblés.

Objectif général

L’objectif primordial de ce projet est de mener une campagne de mobilisation/ sensibilisation avec et pour les jeunes des collectivités rurales sous informés mais très souvent exposés et victimes du ravage de la pandémie. Objectifs spécifiques

1. Susciter chez les jeunes élèves, apprentis, déscolarisés et fonctionnaires de la préfecture de Kloto et d’Agou l’adoption des comportements sexuels responsables ;

2. Améliorer le niveau d’information et de connaissance des jeunes filles et garçons en matière des IST/VIH/SIDA des populations rurales dans les préfectures de Kloto, d’Agou.

3. Fournir à ces populations un ensemble d’informations et de techniques permettant une utilisation cohérente et rationnelle des méthodes de prévention ;

4. Organiser des séances de formations de formateurs et des pairs éducateurs au sein des différents groupes de jeunes dans les villages ;

5. Lutter contre la pénurie de préservatifs dans les milieux ruraux.

Le travail à faire

Les volontaires à la suite de leur formation en IST/VIH/SIDA, formeront à leur tour les jeunes du village comme pairs éducateurs qui les aideront dans leurs sensibilisations et ceci même après le départ des volontaires.

Ils feront des sensibilisations de proximité (portes à portes) : ils passeront de maisons en maisons en petits groupes pour discuter et expliquer à la population, La sensibilisation de masse : la sensibilisation se fera en un lieu public avec toute la population, occasion de faire la synthèse de la proximité. Selon la grandeur des communautés, la sensibilisation peut se faire dans plusieurs villages proches.

Les moyens de mobilisation de sensibilisation sont : les causeries débat, les jeux , le théâtre, distribution des préservatifs ; des dépliants d’information et affiches ; les volontaires et les jeunes du village se produiront à la fin du chantier en pièce de théâtre. Les volontaires peuvent se munir si possible des préservatifs féminin et masculin des affiches et posters bref tout pour une campagne. Le travail sera toujours de 5 heures par jour.

NB : Il faut noter ce projet est associé aussi à d’autres types de projets.

INSCRIVEZ-VOUS EN TÉLÉCHARGEANT LE DOCUMENT CI-JOINT

Aller à la page précédente